Website Ribbon LDP: Apophis, la NASA, le jeune Marquardt et vous

mercredi 16 avril 2008

Apophis, la NASA, le jeune Marquardt et vous

Le jeune Nico Marquardt de Potsdam (à côté de Berlin) a corrigé les calculs de probabilité de la NASA relatifs à la probabilité de collision de l'astéroïde Apophis (encore des astronomes qui ont trop regardé Stargate, cf. explication en fin de message) avec la Terre d'un facteur 100 :


À partir d'observations télescopiques à l'Institut d'astrophysique de Potsdam (AIP), près de Berlin, l'étudiant Nico Marquardt a calculé une probabilité de 1 sur 450 qu'un astéroïde baptisé Apophis entre en collision avec la Terre, rapporte le quotidien régional Potsdamer Neuerster Nachrichten.

La Nasa, qui avait estimé à 1 sur 45 000 la probabilité d'un tel impact, a fait savoir --via l'Agence européenne de l'espace (Esa)-- que le jeune génie avait raison.

Le facteur intégré par Nico Marquardt que l'Agence américaine n'avait pas pris en compte est le danger de collision d'Apophis avec l'un ou plusieurs des 40 000 satellites lors du passage près de la planète bleue le 13 avril 2029.

Ces satellites tournent à une vitesse de 3,07 km/seconde autour de la Terre à une distance allant jusqu'à 35 880 kilomètres: or l'astéroïde devrait passer à 32 500 kilomètres de notre planète. Si un impact a lieu en 2029, cela pourrait changer la trajectoire d'Apophis de manière à lui faire rencontrer notre planète lors de son prochain passage près de la Terre prévu en 2036.

La Nasa et Nico Marquardt estiment qu'en cas de collision, la boule de fer et d'iridium d'un diamètre de 320 mètres et lourd de 200 milliards de tonnes tomberait dans l'Océan Atlantique. Ce choc déclencherait des vagues monstrueuses, ravageant les côtes et bien au-delà, tandis que des masses extrêmement denses de poussière dans l'atmosphère assombriraient le ciel pour un temps indéterminé.

Nico Marquardt avait fait connaître sa découverte dans le cadre d'un concours régional qu'il avait remporté grâce à son travail intitulé L'astéroïde meurtrier Apophis.


Oh, pour les LDPettes non-informées, la référence à Apophis n'est pas un retour à l'égyptomanie sous l'Empire, mais un clin d'oeil à la série de science-fiction Star Gate. Apophis est l'un des grands méchants Goa'Uld. Ce n'est pas que je n'ai pas confiance en votre culture de science-fiction, mais bon, surtout avec les parisiens intello rive gauche, on sait jamais, allez, hein... (je ne parle pas pour Songe et le Hérisson qui, évidemment, connaissent Apophis et les grands méchants Goa'Uld)

8 commentaires:

Le Moine-Hérisson Fou'rbe a dit…

bah de toute façon nous serons déjà morts en 2012..
Noyés sous les flots de la Seine (sauf les LDPettes qui habitent en étage élévé) ^^

http://lesmessagersdutemps.com/part8.html

hardware a dit…

et quelle est la probabilité pour que la sphère shootée par un joueur de carquefou percute violemment le fond de la cage qu'aura fort mal protégé le gardien de paris ???
un génie en herbe a-t-il planché sur cet épineux problème ?
en tout cas si génie il y a ... c'est certainement pas parmi les boulogne boys !

bon désolé d'avoir ramené cette passionnante discussion stellaire à de si vulgaires préoccupations ! vraiment pas à la hauteur !

Ludivine van de Spock a dit…

Oh mon Dieu, une LDPette footeuse, je rêve !

hardware a dit…

ben non justement ... moi c'est rugby ... et rugbymen ... slurrrrrrpppppp !

Songe a dit…

Eh ben il semble que ce soit complètement raté ...

Le "petit génie s'est trompé", le gros astéroïde est sans danger, et l'AFP qui a pondu la fameuse dépèche dégoulinante de sensationalisme sans rien vérifier se couvre de pipi et essuie désormais une désastreuse tempète journalistique.

Lire en ligne P.VANDEGINSTE sur RUE 89 : http://rue89.com/2008/04/17/le-petit-genie-sest-trompe-le-gros-asteroide-est-sans-danger

I&S a dit…

C'est sûr qu'entre les délires cosmologiques du prépubère et les virées vaticano-pédophiliambulesques, le niveau du blog tire vers le bas. Le sarkozysme ambiant doit y être pour quelque chose et mon retour annonce l'Antéchrist...

Le Moine-Hérisson Fou'rbe a dit…

ben y avait au moins consensus sur la seule utilité du sport : les vestiaires ^^

hardware a dit…

ahhhh les vestiaires ... odeur de camphre d'avant match (on évitera de parler de celles d'après !), les tapes viriles sur le cul, la main sur l'épaule de son pote pour l'encourager, les regards ... libidineux sur les galbes du slip ... back : superbe cul ... front : superbe bosse ...
ben vi j'm'égarrrrre ... c'est la faute du hérisson ... l'aurait jamais dû parler de vestiaire !