Website Ribbon LDP: LvdS nous cache des choses

mercredi 9 avril 2008

LvdS nous cache des choses




4 commentaires:

Ludivine van de Spock a dit…

Bon, Ludivine, doit mettre des choses au point :

1° Pluton a perdu son statut de planète en 2006 lors d'un grand Congrès international d'astronomes. Elle est trop petite pour rester officiellement la "outer planet" du système solaire. Pluton est considérée comme un planétoïde, càd un gros astéroïde, plus ou moins lié à la ceinture de Kuiper. Donc les astrologues doivent revoir leur copie (après tout, jusqu'au XVIIIème siècle, l'astrologie n'utilisait ni Uranus, ni Neptune, ni Pluton, découvertes tardives rendues possibles par l'essor de l'optique).

2° Même si l'on considère l'astrologie comme un système symbolique -et vous savez combien Ludivine adore les systèmes symboliques- et que par conséquent on se fiche de savoir si Pluton a perdu son statut de planète, le concept d'opposition Mercure-Pluton est inaproprié.

En effet -je vous rappelle que Ludivine gagnait son argent de poche en hypokhâgne et en khâgne en donnant des consultations d'astrologie-, Pluton est une planète lente et Mercure une planète rapide. Vu de la Terre (donc dans votre ciel astral), Pluton reste grosso modo des dizaines d'années dans le même signe astrologique alors que Mercure fait le tour du cadran rapidement.

Conclusion : des millions et des millions de personnes ont TOUTES une opposition ou un carré (le carré, angle de 90°, étant considéré comme plus maléfique au demeurant que l'opposition 180°) Pluton-Mercure. Cela ne fait pas sens, astrologiquement parlant, d'utiliser des aspects (aspects = angle en astrologie) entre planètes lentes et planètes rapides dans un ciel de naissance parce que cela revient à mélanger des considérations générationnelles avec des considérations individuelles.

/rant off

Zetes vraiment des newbies :)

Songe a dit…

La découverte de Pluton par C.W.Tombaugh (Arizona-USA) en 1930 et sa classification en "planète" procède autant des progrès de l'optique, comme souligné par Ludivine, que d'une volonté politique bien américaine de refuser l'inconcevable.

En effet, en ce début de XXème siècle, la toute jeune American Astronomy Society (AAS) ne peut se targuer d'aucune découverte majeure : tout ce qui pouvait être découvert dans notre système solaire l'a déjà été et tous les inventeurs, de Al-Farghani à Galle en passant par Aristote, Copernic, Galilée et Kepler sont perses, arabes ou européens.

Ce scandale est corrigé avec Pluton, banal corps céleste mineur, plus petit que notre propre Lune et surtout que certains objets transneptuniens de la ceinture de Kuiper.

Il faudra attendre 2006 pour que l'Union Astronomique Internationale, tenant bon face aux cris d'orfraie des ricains, débaptise et reclasse la chose en objet mineur renvoyé dans la ceinture de Kuiper avec le numéro 134340.

Ludivine van de Spock a dit…

Ah bravo, Songe, j'ignorais le dimension "politique" de la classification originelle de Pluton.

Ben, tu vois (allô le Moine-Hérisson !), quand tu penses plutôt que de jouer à des jeux en ligne, t'es vachement bon !

I&S a dit…

Bon, les vioques en mâle de réglement de compte, il est où, ce passionant problème plutonien ??? Le neuneu sarkofilisé que je suis a découvert cet échange avec perplexité... Et la lune dans tout ça, hein ? Chez la greluchonne, ça déclenche les régles. Mais chez les mecs ? Vous observez quoi ???