Website Ribbon LDP: Vers une scission de BHV

samedi 10 mai 2008

Vers une scission de BHV

Vous l'aurez compris, il ne s'agit pas de votre magasin de folles préféré, mais de l'arrondissement de Bruxelles-Hal-Vilvorde.

Il faut bien que quelqu'un sur ce blog donne des nouvelles de Belgique ! Le coeur de Ludivineke saigne en voyant sa demi-patrie (rappelons que la maman de Ludivine est belge, mi flamande, mi wallonne, ce qui explique l'étonnant humanisme de Ludie, alors que son papa est Vulcain, de la famille de M. Spock) s'entredéchirer avec autant de violence alors que la Fédération (des Planètes Unies pour les profanes non trekkistes NDLR) a réussi à imposer la paix un peu partout dans la Galaxie, même avec les Klingons et les Romuliens...

Enfin bref, les Flamands ont fait "l'union sacrée" au Parlement, du parti fasciste Vlams Belaang aux socialistes, pour voter la fin des communes "à facilités". Ces communes à faciliés sont des communes situées en territoire flamand mais avec de fortes minorités francophones, BHV en étant le meilleur exemple (120.000 à 150.000 francophones environ). D'après la loi belge, les facilités permettent aux francophones de voter pour des partis français, d'être jugés en français et de pouvoir demander que tous les documents administratifs et les relations avec les services publics se fassent en français.

Le conflit linguistique se focalise autour de ces communes à facilités dans la mesure où il n'y a pas (ou quasiment pas) d'équivalent flamand en territoire wallon, les flamands étant répartis de façon plus homogène sur le territoire belge (le nord du pays, alors qu'il y a une "diaspora" francophone en Flandre, notamment autour de Bruxelles, région bilingue). Du coup, les Flamands réclament la fin de ces facilités, ce qui serait le prélude technique à l'indépendance de la Flandre, en supprimant, de leur point de vue, les verrues francophones de leur territoire.

Tous les députés flamands, sans exception, ont voté pour la fin des facilités. Beaucoup de commentateurs pensent que faire sauter le verrou des facilités constitue le premier pas vers une indépendance de la Flandre et la fin de l'Etat belge.

Quelle tristesse... à l'heure où l'humanité est sur le point d'explorer le système solaire... Comme c'est mesquin.

4 commentaires:

Songe a dit…

Ben je sais pas moi, mais si l'indépendance des Flamands permet du même coup la libération de la Wallonie tout le monde y gagne non ?...

En plus, par effet ricochet, peut-être que du coup l'Estrosie et la Gaudinole déclareront elles aussi leur indépendance. Et ainsi la France sera libérée ddéfinitivement de PACA.

Ludivine van de Spock a dit…

Ah ben c'est malin, vraiment :-) Va dire ça aux Wallons qui habitent l'arrondissement BHV !

I&S a dit…

Et si on proposait au BHV de calquer son statut sur celui du Var ou de la Corse ??? No règles, no limites, no contrôle... Un peu d'anarchie chez ces moules leur donnerait un peu la frite, une fois... (certes, c'est dimanche soir mais j'ai honte parfois...)

Ludivine van de Spock a dit…

LOL :-) Ca m'apprendra à servir des pizzas non chauffables au micro-ondes alors que je n'ai pas de vrai four, je l'ai rendu malade, ouh làlà