Website Ribbon LDP: Propaganda

mercredi 5 décembre 2007

Propaganda

Comment manipuler l'opinion en démocratie.

A la recherche de clés pouvant aider au décryptage de la merveilleuse époque que nous traversons, un livre "en ligne", autobiographie du génial Edwards Bernays, neveu de Sigmund Freud, théoricien et promoteur d'une mécanique bien huilée que Noam Chomsky résumait ainsi :
« La propagande est à la démocratie ce que la violence est à un État totalitaire. »


http://www.editions-zones.fr/spip.php?page=lyberplayer&id_article=21

Ce très vénérable citoyen américain décédé en 1995 à l'âge de 104 ans, nous explique ainsi avec une étonnante candeur, (entre autres)
- comment l’industrie de mort du tabac est parvenue à faire fumer les femmes,
- comment on fit croire au peuple américain que le plus anti-diététique des breakfast (œufs sur le plat / bacon) était la référence culturelle américaine du petit déjeuner,
- comment on procéda au démantèlement des tramways (tiens, tiens !) de toutes les grandes villes américaines au profit du moyen de transport réputé le plus polluant, le plus inefficace et le plus coûteux (à savoir l'automobile),
- ou comment Goebbels (Joseph) s’inspira (à son grand regret semble-t-il) très largement de ses propres théories pour convaincre le peuple allemand de ce que l’on sait …

« La propagande ne cessera jamais d'exister. Les esprits intelligents doivent comprendre qu'elle leur offre l'outil moderne dont ils doivent se saisir à des fins productives, pour créer de l'ordre à partir du chaos. » Edwards Bernays.

Merci à ZONES et à Là-bas si j'y suis

2 commentaires:

Sigmund a dit…

Et oui... Et ce cher neveu du Sigmund est aussi le père fondateur de la publicité!!! Telle que nous l'avons connue sur nos écrans télés... Il a réellement inspiré les premiers théoriciens de la comm et de la propagande, tel Lasswell ("Qui dit quoi à qui par que canal et avec quel effet?" dans Propaganda Technique in the worlf war; un ouvrage publié en 1927 qui vient si j'ai bien lu le monde littéraire d'être réédité!!!)
Bernays s'est très largement inspiré des écrits de Freud sur les Phénomènes de Masse... il a donné naissance à des outils très élaborés de communication de masse... Sur un plan plus théorique on peut discuter de ce modèle, car il faut être sûr de la réaction du récepteur (d'où la formule de Lasswell qui doit être un réflexe pour tout communicant).
Subtile liaison inconsciente... je ne m'attends pas à une récation immédiate de I&S qui n'a même pas le temps de lire ses mails en ce moment, qui vous salue, vous bisouille et qui espère être de retour sur le blog entre la dinde et les marrons (beurk!!!!). Comme lécrivait Le Monde: "La volaille est-elle obligatoire pour les fêtes de fin d'année?????"
C'est un sujet pour The Hérisson ca!!

Le Hérisson Fourbe a dit…

Dans son dernier livre, The End of America (La fin de l’Amérique, éd. Chelsea Green, non traduit), l’essayiste radicale s’en prend directement à Bush et épingle la dérive de son gouvernement. Selon l’auteur, il suffit de franchir dix étapes pour transformer un régime démocratique en dictature, une recette que Bush semble avoir suivie au pied de la lettre.
1. Invoquer une terrible menace extérieure et intérieure.
2. Créer un goulag.
3. Encourager le mercenariat.
4. Intensifier la surveillance intérieure.
5. Harceler les associations citoyennes.
6. Pratiquer la détention arbitraire.
7. S’en prendre aux individus.
8. Contrôler la presse.
9. Assimiler toute dissidence à de la trahison.
10. Piétiner les lois.
Valà ami lecteur, tu n'as plus qu'à trouver ce que le Nabot a déjà importé en France...