Website Ribbon LDP: Le budget de la présidence a augmenté de 8,4 % en 2007

jeudi 12 juin 2008

Le budget de la présidence a augmenté de 8,4 % en 2007




Le Monde du 11 juin









Le budget de l'Elysée a enregistré, en 2007, une progression de 8,4 %, alors que, dans le même temps, les dépenses de l'Etat ne progressaient que de 2,3 %, indique le rapport d'exécution de la présidence de la République figurant en annexe du projet de loi de règlement pour 2007. Les dépenses ont atteint 35,111 millions d'euros, soit près de 2,8 millions de plus qu'en 2006. La principale augmentation concerne les charges de personnel (+ 10,9 %). Les effectifs de l'Elysée sont passés de 983 (dont 824 mises à disposition gratuites) au 1er janvier 2007 à 1 045 (dont 860 mises à disposition) au 1er octobre.
Les travaux d'aménagement de l'Elysée, après l'entrée en fonction de Nicolas Sarkozy, ont bondi de 53 %, soit plus d'un million d'euros, dont le rapport ne fournit pas d'explications. La dotation personnelle du chef de l'Etat - avant l'augmentation de 172 % de son traitement votée par le Parlement, qui n'a pris effet qu'en janvier - avait déjà été discrètement augmentée de 29 %.
Grâce aux excédents de gestion laissés par Jacques Chirac (plus d'un demi-million d'euros) et à un complément de dotation de 2,5 millions, l'exécution du budget de l'Elysée est en équilibre.

3 commentaires:

Fabien a dit…

Vous avez fait la même erreur que tous les français ! le président Sarközy ne s'est pas augmenté de 140 ou de 172 % mais bien de 206 ù comme indiqué ici :
http://souchy43.rmc.fr/273176/206-On-se-fout-du-peuple/
en clair, il a triplé son salaire personnel.

Ludivine van de Spock a dit…

172+29=201, Sigmund n'est pas si loin du compte :-)

Cela étant dit, Ludivine vous recommande une certaine prudence concernant les données fournies par la Direction du Budget sur l'Elysée.

En effet, pendant longtemps, le budget de l'Elysée était rikiki officiellement, de l'ordre de quelques dizaines de millions de francs (c'était bien avant 2000). La présidence consommait beaucoup plus que ces chiffres officiels parce que d'autres dépenses étaient prises en charge par les différents ministères (l'Intérieur et la Défense pour les bagnoles par exemple) et donc budgétées sur ces autres ministères.

De même, les différents ministères finançaient tous la majorité du personnel travaillant à l'Elysée (mises à disposition plutôt que détachement).

Chirac a, il faut lui reconnaître cela, abandonné ces pratiques non transparentes qui faisaient qu'on ne savait jamais combien coûtait l'Elysée. Le budget de l'Elysée a donc significativement augmenté officiellement sous Chirac pour correspondre au niveau réel des dépenses.

Seulement voilà, il reste encore des zones grises qui n'ont pas été clarifiées dans les budgets de certains gros ministères, et pour les collaborateurs, ils continuent en général à être mis à disposition. Il reste donc une marge inconnue de crédits continuant à transiter par d'autres canaux que les comptes officiels de l'Elysée.

On ne sait pas par conséquent si la hausse de 8% correspond à l'évolution réelle des frais engendrés par l'Elysée, et ce d'autant plus Sarko a considérablement étoffé son cabinet (pour faire chier Fillon et court circuiter les ministres). En ces temps de LOLFisation des finances publiques françaises, Ludivine, en utilisant son tricordeur dernier cri, estime que la vraie variable sont les frais de personnel et qu'il est plus que probable que la hausse réelle soit bien supérieure à 8%.

Fabien a dit…

Les 8,4 % annoncés ne concernent que six mois d'exercice 2007 et ne sont que les CHIFFRES OFFICIELS… tout comme l'inflation.

Le tout est à prendre avec des pincettes, bien entendu.

Sous le président précédent, les dépenses élyséennes (et je dis bien élyséennes) avaient augmenté de 798 % en 12 ans)…