Website Ribbon LDP: Tu quoque, Jack ?

lundi 21 juillet 2008

Tu quoque, Jack ?


Et voilà, Naboléon le Maléfique a réussi, d'extrême justesse, sa réforme constitutionnelle : le Congrès (formation conjointe de l'Assemblée Nationale et du Sénat chargée de voter les réformes constitutionnelles lorsque celles-ci ne sont pas adoptées par référendum), réuni traditionnellement à Versailles, a voté le projet de loi constitutionnelle par 539 voix, soit une voix de majorité. Il fallait en effet 538 voix pour atteindre la majorité qualifiée des 3/5ème pour adopter une révision constitutionnelle.

Evidemment, le PS ne cache pas sa fureur alors qu'il se la jouait profil bas en début d'après-midi. Le directeur de cabinet du Premier ministre, J.P. Faugère, avait présidé une réunion à Matignon lors de laquelle le pointage donnait dix voix d'avance. Cette avance a donc fondu dans les heures qui ont suivi -ou, plus simplement, certains députés et sénateurs de la majorité jouent encore mieux au Poker menteur que Sarko- à tel point que la réforme a failli être rejetée, ce qui aurait enfin constitué une victoire significative pour l'opposition.

On pense ce que l'on veut de la réforme adoptée, pour certains elle constitue une avancée globale bonne à prendre, pour d'autres elle n'est qu'un trompe l'oeil parlementaire qui aboutit in fine à une présidentialisation rampante du régime.

Mais Jack Lang a passé les derniers mois à faire sa sucrée en espérant très fort que cela lui vaudrait un maroquin "d'ouverture". Contre l'avis du parti, il entre dans la commission Balladur. Contre l'avis du parti, il dit tout le bien qu'il pense de la démarche au motif qu'il est prof de droit public (Ludie rappelle que d'autres profs de droit public bien plus éminents scientifiquement que Jack avaient pour certains un avis différent, par exemple Dominique Rousseau). Contre l'avis du parti, il annonce qu'il est hors de question de voter "non".

Nul ne sait pour l'instant ce qu'a voté Jack Lang. Mais s'il a voté OUI... alors c'est grâce à lui que Sarko a réussi son coup, ce qui est impardonnable pour un des principaux responsables du Parti socialiste. Et que l'on ne vienne pas me prendre le chou avec l'union sacrée autour de la Sainte-Question-Des-Institutions-Que-L'on-Ne Doit-Pas-Politiser. Le nain il fait quoi à votre avis ?

Alors, Jack, dis-nous tout. Tu quoque ?

15 commentaires:

Songe a dit…

C'est confirmé. Le sarkoziste Jack Lang fait donc basculer
grâce à sa voix + une autre la France dans ce que Robert Badinter annonce comme l'avènement de la monocratie française.

Ludivine van de Spock a dit…

Quelle honte. Merci pour l'info fraîche, Songe, à 19h ils savaient pas trop encore.

Les nouveaux "pouvoirs" du Parlement étant soit des compétences piquées au gouvernement (donc au Premier ministre) soit des droits supplémentaires accordés aux groupes politiques majoritaires, le résultat réel est une présidentialisation accrue du régime pourtant parlementaire (enfin semi-présidentiel pour certains comme M. Duverger) de la Vème République.

Bravo, Jack. Fallait le faire sous Sarko. Perseverare diabolicum.

valerie a dit…

Vous pensez que c'est parce qu'il espère un ministère ?

Non je vais trop loin là.

Il a juste à coeur les intérêts de la nation.

Ludivine van de Spock a dit…

On va avoir la réponse dans le semaines qui viennent en tout cas !

Ludie a dit une bêtise au fait, la majorité des 3/5 ne sous-entend pas "+1" comme la majorité absolue classique (50% +1), par conséquent la révision constitutionnelle a été adoptée avec DEUX vois d'avance (ça passait à 538 aussi).

On peut également souhaiter un séjour au Goulag pour Jean-Michel Baylet. Ou au président Accoyer, qui n'a pas respecté la tradition républicaine qui veut que le président de l'Assemblée ne vote pas en Congrès.

PAN sur le bec à Ludie !

Gallïane&Elienaï a dit…

Mais, je croyais que c'était un gentil Jack ?

C'est quand même lui qui a créé la Fête de la Musique, merde !

Sigmund a dit…

Et aussi la techno parade!!! c'était déjà un signe diabolique!

J'espère que les urgentistes l'achèveront la prochaine fois qu'il se retrovera avec un chandelier dans le cul!

Ludivine van de Spock a dit…

Oh Sigmund ! Est-ce bien républicain ?

Jack n'est ni gentil ni méchant, Gallïane, c'est simplement un traître égocentrique.

Gallïane&Elienaï a dit…

On m'aurait menti ?
Je me sens spoliée... depuis toujours je pensais que Jack était l'homme politique le plus cool de la République !


De plus, je viens de découvrir que Sigmund était totalement vulgaire... ça ne cadre pas du tout avec mes principes !

Ludivine van de Spock a dit…

Bah parce qu'il portait des chemises à col Mao à l'Assemblée dans les années '80 et qu'il a inventé la Fête de la Musique ? Mouais... Franchement, le seul homme politique qui avance vaguement quelques idées en ce moment à gauche c'est Pierre Larroutourou (désolé pour l'orthographe je n'arrive pas à m'y faire), et on ne peut pas vraiment dire que le PS se coupe en quatre pour le mettre en valeur (cf. l'épisode des nervis de Solférino voulant l'empêcher de déposer sa contribution).

Quant à Sigmund, hi hi, il va devoir se défendre tout seul comme un grand :-)

Ludivine van de Spock a dit…

Devinez quoi, les copains et les copines ? Le Parti Socialiste vient d'annoncer que Jack ne sera PAS exclu du Parti. Ben tiens, manquerait plus qu'on punisse les traîtres sous le soleil du Mec Sarko.

fer a dit…

Non seulement Lang n'est pas exclu, mais un quarteron d'abrutis vient de publier une tribune dans le Monde pour expliquer qu'ils auraient bien aimé eux aussi la voter cette réforme et qu'il faut être constructif dans son opposition au pouvoir !

Ludivine van de Spock a dit…

Ludie n'a pas renouvelé sa cotisation au Parti socialiste. Mais c'est plus grave à lire cette tribune, ne faudrait-il pas carrément tirer les conséquences de ce bazar et construire un nouveau parti ? (Non, Ludie n'est pas trotzkyste et ne travaille pas pour Besancenot, Ludie garde ses racines gaullo-chevènementistes laïcardes et républicaines !)

Vergibération a dit…

Ce Jack, quel bel homme...

Le Moine-Hérisson Fou'rbe a dit…

Si le nain Maléfique avait un peu d'humour il nommerait la girouette rosée Président de France Télévision en guise de récompense ^^ L'ego de Jack n'y survivrait pas..

Sigmund a dit…

ok... mi pento... je cesse d'être vulgaire... c'était pas un chandelier!!!
Juste un bougeoir 18ès ;-)
Ca fait plus femme du monde!
hihihi

perseverare diabolicum est
est ma devise!!!
Non mais, vous oubliez qui je suis???

bises