Website Ribbon LDP: De latrinis Germanorum

samedi 18 août 2007

De latrinis Germanorum

Ludivine fait juste un petit billet d'humeur pour mettre en garde la planète contre les toilettes allemandes. Savez-vous, comme diraient nos amis les Belges, que les toilettes allemandes sont des toilettes à plateau (comme les négresses) ? Bref, quand vous pissez, il faut veiller à uriner dans le trou en évitant soigneusement le plateau, car ce dernier est recouvert d'une fine couche d'eau résiduelle qui va projeter partout, combinée à l'urine fraiche s'y déversant, et plus particulièrement sur les jambes de votre pantalon évidemment. Et quand vous chiez, vos déféquations tombent sur le plateau, toujours recouvert de sa minche couche d'eau résiduelle, et ainsi vos fesses sont désagréablement rafraichies par les goutteletes d'eau ainsi soulevées par le poids de la merde qui leur tombe dessus. Sans parler des jolis bruits de PLOUF et SPLATCH. Et encore, vous avez de la chance si personne n'a pissé avant vous et n'a pas tiré la chasse.

Alors, pour pisser, il y a toujours la solution de s'asseoir sur le trone en dépit de sa symbolique très fémimine (outre la solution habile du jet ciblé évitant le plateau pour cibler le trou), mais pour chier, j'ai pas encore trouvé la solution.

Non aux chiottes à plateau ! Trones à trou unique pour tous ! (Ceci n'est pas un plaidoyer pour les chiottes à la turque).

L'Union Européenne devrait se pencher sur ce problème extremememt préoccupant, puisqu'on veut nous interdire les fromages qui puent, moi je dis qu'il faut interdire les chiottes qui projettent. Na.

Note de la Rédaction : Demander aux hommes de s'asseoir pour pisser, en Bochelandie, ne revet pas de symbolique féminine mais constitue une revendication réelle des féministes. Ces dernières considèrent en effet que ce n'est pas le job des nénettes de nettoyer les goutelettes projetées par les males du fait de la combinaison de la hauteur du jet, de la force de gravité (g=9,81 sur la planète Terre) et du plateau des toilettes allemandes. Ainsi, ma copine Jasmin, que Songe a connu également, dans les toilettes de son appartement chébran de Kreuzberg, affichait déjà en 1988 une affichette "MÄNNER : SITZEN" -Hommes, prière de s'asseoir !- et ma propre maman, non suspecte d'appartenir au MLF berlinois, avait un petit appareil électronique fixé sur le deuxième couvercle (le cercle, pas le couvercle externe) des toilettes de son ancien appartement devant le chateau de Charlottenburg qui indiquait aux hommes qui relevaient ledit couvercle pour s'appreter à uriner virilement que c'était très vilain. Personnellement, j'avais développé des contre-mesures électroniques consistant à laisser le deuxième couvercle abaissé quand je pissais afin de leurrer l'appareil, mais ca mettait maman en rage parce que les projections adhéraient au couvercle et qu'elle ne souhaitait pas s'asseoir sur ma pisse, ce que je comprends fort bien.

2 commentaires:

Le Hérisson Fourbe a dit…

Speculum Carmelitanum !
Ou quand notre Mata Hari dans un réflexe masochiste fort Judéo-Chrétien décide de saloper son bronzage sous les trombes d'H2O Teutonnes.. Queue d'O, queue d'O ! comme disait l'autre pour nous pondre ainsi trois billets d'humeur consécutifs telle une Jennifer du neuf trois expulsant dans une jouissance spéculative un magma de triplés raflant ainsi le jack pot des alloc' (que son mari dépensera irrémédiablement en Schulteis).. mais je m'égare..
Alors ce Wilkommen in Cabaret, Chère Ludivine, devons-nous conclure qu'il vous laissa pantelante, les bas sur les chevilles, dans des toilettes Berlinoises que je suppose aseptisées et immaculées ?
^^

Adonhiram a dit…

Ach ces Franzosen ! Dou de zuide ils penssent a la gaudrioleuh ! zakré Hérizon, fa ! Hé nein nein, keine borte charretelle de dédrouzé enkor, chè demain le rendez-fous galant !